Film: Retour en Algérie, Cinéma Luminor, Hôtel de ville

Voir l’affiche du film: cliquer ci-dessous

http://coupdesoleil.net/wp-content/uploads/2017/01/RetourEnAlgerieDossierdePresseParisLuminor2017.pdf

www.retourenalgerie-lefilm.com

Emmanuel.audrain@orange.fr 06 80 95 12 45

Cinéma LUMINOR – Hôtel de Ville 20 rue du Temple 75004 Paris

10 Projections – rencontres

Avec le Réalisateur Emmanuel Audrain

Et ses « Invités »

Samedi 21 Janvier, 11h : Raphaëlle Branche Historienne

Samedi 28 Janvier, 11h : Xavier Jacquey ancien Appelé

Mohamed Khaznadji ancien Moudjahid

Samedi 04 Février, 11h : Claire Mauss-Copeaux Historienne

Samedi 11 Février, 11h : Pierre Joxe ancien Appelé, ancien Ministre,

“Avocat des mineurs”

Samedi 18 Février, 11h : Nils Andersson Editeur

Samedi 25 Février, 11h : Tramor Quémeneur Historien

Samedi 04 Mars, 11h : Claude Juin, ancien Appelé Sociologue

Samedi 11 Mars, 11h : Jean-Claude Escaffit Journaliste

Samedi 18 Mars, 11h : Gilles Manceron Journaliste et Historien

Samedi 25 Mars, 11h : Florence Beaugé Journaliste

Producteur délégué : Anne-Marie Yvon, Le Goût du Large

Coproduction : France Télévisions – France 3 Pôle Nord-Ouest Avec la participation… CNC, Centre National de la Cinématographie et de l’image animée Le Conseil Général des Côtes d’Armor . La Région Bretagne

Equipe du Film :

Réalisation et image : Emmanuel Audrain . Assistante à la réalisation et son : Sophie Audrain

Montage : Michèle Loncol . Palette graphique : Alexandre Babelot . Etalonnage : Marcello Cilurzo

Voix : Vincent Spatari . Musiques : Matthieu Saglio (violoncelle) . Malika Ouahès (chant Kabyle traditionnel) . Sons additionnels et Mixage 5.1 : Frédéric Hamelin . Affiche : Sylvie Dessert

S Y N O P S I S

Ils ont eu 20 ans, entre 1954 et 1962. Comme deux millions de jeunes Français, leur Service militaire ce fut la Guerre d’Algérie. Torture et « corvées de bois », sont les blessures dont leur génération n’a pas pu parler.

À 65 ans, avec la possibilité de percevoir leur « retraite du combattant », Rémi, Georges, Stanislas, Gilles et les autres… choisissent de mettre cet argent en commun, pour financer des projets solidaires, en Algérie. Eux, qui s’étaient tus si longtemps, voilà qu’ils parlent. Et leurs vieux coeurs qui rajeunissent ! Allant à la rencontre de jeunes lycéens, ils disent : « Parfois, il faut désobéir… Oser, dire Non ! » Ils ajoutent : « Cette histoire, a bouleversé nos vies. Mais – aujourd’hui – retournant en Algérie, c’est une autre page que nous voulons écrire… Solidaire et fraternelle, celle-là ! »