Jean-Jacques Fdida Contes des sages du Maghreb

Lecture préparée et réalisée par la Compagnie du dernier étage, au Maghreb des livres 2016, organisé par Coup de soleil avec l’Hôtel de ville de Paris

l'auteur

l’auteur

Né en 1963, de famille juive d’origine tunisienne, Jean-Jacques Fdida a grandi à Paris dans le quartier de Belleville, au carrefour de différentes langues, couleurs, et traditions du monde. Depuis, son goût des différences et des mélanges n’a jamais cessé de nourrir son travail de création. Auteur, musicien (jouant saxophone, santour et qanun), conteur et metteur en scène depuis une vingtaine d’années, son écriture se partage entre œuvres dramatiques et recueils de contes. Lauréat d’une bourse Villa Médicis hors les murs en 2006 pour un travail de collecte sur les contes de source biblique, il engage un travail de fond dans la recherche talmudique. Il dirige la collection Contes du Temps d’avant Perrault chez Didier Jeunesse.

Il est également l’auteur d’un essai sur le conte de tradition orale La femme et les garçons, publié aux éditions Silène. « Dire ou étudier les contes, ces histoires de tous les temps, c’est se confronter à celui qui est le nôtre. »

Adapté de la thèse universitaire de l’auteur, La Femme et les garçons, retrace l’évolution de l’image féminine au sein des contes traditionnels. Le vêtement, la maternité, la fertilité, la nourriture, la cuisine, le foyer : les femmes se glissent dans chaque recoin du récit, attendues, espérées, guettées, épiées par un homme malveillant, un amant éconduit, un père jaloux. »

Ses Contes des sages du Maghreb (Seuil, 2015,252 p.) reprennent la tradition orale, mais aussi les innombrables ouvrages qui ont recueilli ces traditions depuis le XIXe siècle.

Claude Bataillon

et pour La compagnie du dernier étage: http://lacompagniedudernieretage.fr