Tarek Ghezali, Un rêve algérien : chronique d’un changement attendu, 2012

s151012160637, L’Aube, 2012
L’Algérie attire souvent, révulse parfois, intrigue toujours. Un pays riche aux habitants pauvres. Un État qui dépense sans compter dans un paysage entrepreneurial désertique. Un territoire magnifique au tourisme peu développé. Un métissage unique de civilisations menacé d’un rétrécissement identitaire arabo-islamiste. Un peuple jeune aux élites septuagénaires. Cette nation, cinquantenaire en 2012, qui sort à peine des tumultes de l’adolescence pour entrer dans l’âge adulte, saura-t-elle dépasser ces paradoxes à l’heure où un sirocco démocratique secoue ses voisins arabes ? Les obstacles sont nombreux, mais quand le pire est déjà là, que perd-on à espérer le meilleur ? Ce livre est celui d’un jeune citoyen méditerranéen qui a grandi et s’est construit entre l’Algérie et la France, et qui croit le changement possible.