Zadig HAMROUNE Le pain de l’exil

Lecture préparée et réalisée par la Compagnie du dernier étage, au Maghreb des livres 2016, organisé par Coup de soleil avec l’Hôtel de ville de Paris

l'auteur

l’auteur

Zadig HAMROUNE Le pain de l’exil, La table ronde, Paris 2015, 249 p. Il est né en 1967 en France, de parents Kabyles. Ses parents étaient analphabètes et lui a toujours voulu écrire. Il a fait ses études en France, passé 2 ans à Londres et il enseigne l’anglais dans un lycée parisien Dans ce livre, magnifiquement écrit, il décrit une Kabylie qui est surtout celle de la jeunesse de ses parents.

Allers retours entre la Kabylie et la Normandie. La Kabylie où la mère du narrateur a passé son enfance, enfance marquée par la condamnation à mort et la décapitation de son père sur laquelle s’ouvre le roman. L’enfant orpheline est confiée à sa grand-mère paternelle qui l’élève dans son village de montagne. De belles descriptions de la Kabylie, des traditions, de la vie familiales à travers 2 familles, celle de la mère du narrateur (ou auteur) Nahima et de sa grand-mère, celle de Adan, orphelin membre d’une fratrie de forgerons, le plus jeune, souvent malmené par ses frères, protecteur de sa sœur Tannirt. Les familles vivent dans 2 villages différents mais se croisent au marché, c’est ainsi qu’Adan fait la connaissance de Nahima. Le roman se déroule sur plusieurs époques, avec des retours en arrière, les années 30 puis

le livre et l'auteur

le livre et l’auteur

les révoltes de 1944, puis le départ d’Adan pour la France.

De nombreux thèmes s’entrecroisent , les paysages et les villages de Kabylie, le marché avec les paysans qui viennent de loin, les relations familiales, les traditions, vêtements, tapis, cuisine, la place des femmes… Un livre très riche, à lire et à relire pour en tirer toute la saveur.

Questions : Dans votre connaissance de la Kabylie et de ses traditions je pense que vous devez beaucoup à votre mère beaucoup plus loquace que votre père ? La description des paysages aux différentes saisons, de la dureté de la vie quotidienne (les tempêtes de neige, le froid…) est-elle due à une expérience personnelle (séjours en Kabylie) ou au talent de conteuse de votre mère ?

Françoise Bataillon

Ce livre est sélectionné pour le prix des lecteurs “coup de coeur de Coup de soleil” de l’année 2016- 2017.

et pour La compagnie du dernier étage: http://lacompagniedudernieretage.fr