Travail de mémoire, identités plurielles face aux violences contemporaines. Rencontre – Débat avec ALICE CHERKI

Vous êtes invités à une rencontre débat le 24 mai 2019, à 18h30, au Carré Rondelet.

Elle est organisée à l’initiative des trois associations AMJHL, BARAKA et Coup de Soleil.

Alice Cherki, née en Algérie dans famille éclairée, a mené d’un même pas ses engagements dans le soin – en tant psychiatre et psychanalyste – et dans la vie sociale et politique. Révoltée très jeune par la réalité coloniale, elle adhère à la lutte pour l’indépendance d’une Algérie démocratique et multiculturelle, et défend les droits des femmes. Amie, notamment de Franz Fanon et de Benjamin Stora, elle produit des travaux qui font autorité.
Vivant d’une rive à l’autre de la Méditerranée, elle reste un témoin engagé face aux violences extrêmes «silenciées» par l’Histoire, sources de «mémoires brisées» et de radicalités. Le «travail de mémoire» auquel elle nous convie engage les responsabilités individuelles et collectives transnationales.
Lors du débat seront abordés les problèmes actuels en Algérie et les espoirs qui portent sa jeunesse ; le destin d’un pays auquel Alice Cherki est profondément attachée.

Les associations proposeront au public des ouvrages d’Alice Cherki et le DVD d’entretien réalisé par l’association Baraka.

Carré Rondelet : 14, rue de Belfort, 34000 Montpellier