Maghreb-Orient des livres 2020

A vos agendas ! Le Maghreb-Orient des livres ouvre ses portes dans quelques jours.

Pour la troisième année consécutive, Coup de soleil et l’iReMMO organisent ensemble le Maghreb-Orient des livres, rendez-vous incontournable pour tous.tes les passionné·e·s de littérature, d’histoire et d’actualité du Maghreb, du Moyen-Orient et de leurs diasporas. La manifestation se déroulera à l’Hôtel de ville de Paris, les vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 février 2020.

LES PRINCIPAUX THÈMES DE CETTE ÉDITION

Le prochain Maghreb-Orient des livres rassemblera quelque 150 auteur.e.s des deux rives de la Méditerranée, pour une édition placée notamment sous le signe des soulèvements populaires en Algérie, au Liban et en Irak. Un sujet abordé aussi bien par des écrivains que par des journalistes et essayistes. L’auteur algérien Kamel Daoud prononcera, cette année, le discours inaugural.

D’autres thématiques seront abordées dans les nombreuses rencontres programmées, telles que les écritures féminines et féministes dans le monde arabe, l’héritage croisé d’Albert Camus et de Kateb Yacine, ou encore les risques de fracture de notre République.

 

TROIS JOURS DE DÉCOUVERTES ET DE RENCONTRES

La librairie proposera un très grand choix d’ouvrages contemporains et classiques, en français et en arabe. De nombreuses revues littéraires et fanzines de BD du nord et du sud de la Méditerranée seront également présents.

Autre nouveauté de cette édition : les familles et les enfants pourront profiter d’une programmation spécialement dédiée aux plus jeunes – le Maghreb-Orient des Kids– avec une très belle sélection d’ouvrages jeunesse en français et en arabe, mais aussi des ateliers gratuits proposés aux enfants et aux familles (contes, calligraphie, …)

Trois jours de découvertes et de rencontres chaleureuses et surprenantes, pendant lesquels l’Hôtel de ville de Paris se transforme en une véritable ruche aux couleurs de la Méditerranée!

QUELQUES PREMIERS NOMS D’AUTEUR.E.S PARMI NOS 150 INVITÉ.E.S

Mohammed Abdelnabi, La chambre de l’araignée • Kaouther Adimi, Les petits de Décembre • Ala Hlehel, Bon vent Bonaparte ! • Karim Amellal, Dernières heures avant l’aurore • Sofia Aouine, Rhapsodie des oubliés • Azouz Begag, One, Two, Free. Viva l’Algérie • Mustapha Benfodil, Alger, journal intense • Daphné Bengoa & Léo Fabrizio, Fernand Pouillon, Bâtir à hauteur d’hommes • Rachid Benzine, Ainsi parlait ma mère • Anissa Bouziane, Sables • Thomas Cantaloube, Requiem pour une République • Louis-Philippe Dalembert, Mur Méditerranée • Kamel Daoud Discours inaugural Samira El Ayachi, Les femmes sont occupées • Nassira El Moaddem, Les filles de Romorantin • Youssouf Amine Elalamy, C’est beau la guerre • Youssef Fadel, N’appelle pas, il n’y a personne • Dalie Farah, Impasse Verlaine • Zainab Fasiki, Hshouma, Corps et sexualité au Maroc • Jean-Pierre Filiu, Algérie, la nouvelle indépendance • Ryad Girod, Les yeux de Mansour • Joumana Haddad, Le livre des reines • Mazen Kerbaj, Politique • Olivier Le Cour Grandmaison, Ennemis mortels • Philippe Laïk, Sous le soleil, les armes • Fouad Laroui, Chroniques de l’autre rive •  Chadia Loueslati, Nos vacances au bled • Laurent Maffre, Demain, demain • Charif Majdalani, Des vies possibles • Georgia Makhlouf, Port-au-Prince aller-retour • Farouk Mardam-Bey, La cuisine de Ziryab • Brahim Metiba, Tu reviendras • Serge Moati, Lettre à Anita • Lotfi Mokdad, Les Algériens ! • Héla Ouardi, Les califes maudits • Manon Querouil, La reine de Sanaa • Mabrouck Rachedi, Krimo, mon frère • Parisa Reza, Les confessions d’un anarchiste • Shlomo Sand, La mort du Khazar rouge Leïla Sebbar, Dans la chambre • Habib Selmi, La nuit de noces de Si Béchir • Piotr Smolar, Mauvais juif • Benjamin Stora, Retours d’histoire. L’Algérie après Bouteflika • Khalil Tafakji, 31°Nord, 35° Est • Dima Wannous, Ceux qui ont peur • Tassadit Yacine, Germaine Tillon, une ethnologue engagée