Autogestion en Algérie? Marième Hélie Lucas publie…

Marieme, une amie algérienne libertaire, laïque et féministe, proche des idées d’Albert Camus et Daniel Guerin, ayant vécu de très près la période de l’autogestion algérienne vient d’autoproduire (petite maison d’édition) un livre qui vient de paraitre « Les débuts de l’autogestion industrielle en Algérie ». Ce livre posthume reprend une compilation des nombreuses notes de son mari Damien Hélie, décédé lors d’un accident tragique en Algérie.
A 80 ans, elle fait un travail remarquable pour faire connaitre les oppositions « sur le terrain » au fondamentalisme religieux dans différents pays (elle est très fortement impliquée dans la constitution et l’appui à des réseaux défendant la laïcité, notamment dans les pays marqués par la domination de l’intégrisme religieux, et en particulier SIAWA (Secularism Is A Women’s Issue).
Rappelons que les tentatives d’autogestion aux débuts de l’Algérie indépendante nous ont été contés par le film de Viviane Candas, commenté en salle entre autre par l’historien Mohamed Harbi, qui fut lui aussi un acteur de ces tentatives (http://coupdesoleil.net/blog/algerie-du-possible-film-de-viviane-candas/ )