Abdel BELMOKADEM – “Tendez-nous la main”, 2012

s151012163053Abdel BELMOKADEM – “Tendez-nous la main” (éd. Anne Carrière), 2012. Abdel Belmokadem est un enfant de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue lyonnaise. En octobre 1990, son quartier, le Mas du Taureau, est le théâtre des plus importantes violences urbaines qu’ai connues la France depuis la guerre. Il a alors vingt-deux ans et démarre une carrière de boxeur professionnel. Cette semaine va changer sa vie. Abdel s’interpose entre la police et les jeunes, neutralise les casseurs, protège les pompiers. Il promet aux jeunes de les aider et sensibilise les autorités à leurs difficultés. Un an plus tard, il est le premier médiateur nommé dans le cadre de la politique de la ville. Il devient un exemple de réussite, une fierté pour tous les habitants du quartier. Adjoint au Maire de Vaulx-en-Velin, père de deux filles, il dirige aujourd’hui sa propre entreprise : un cabinet de trente consultants spécialisés dans la prévention, la gestion de crise et l’insertion des jeunes en difficulté dans les zones urbaines sensibles. « Avec ce livre, je veux montrer qu’on peut renoncer à la fatalité, ne pas vivre sa différence comme une injustice, mais comme une force et un point d’appui. J’ai eu la chance de rencontrer sur ma route des personnes d’autres milieux sociaux, qui ont cru en moi et m’ont aidé à grandir. Mon histoire est la démonstration que tout est possible, à condition de le vouloir et d’oser faire un pas vers l’autre. Ce livre est un message d’espoir mais aussi une alerte : aujourd’hui, les quartiers sont étrangement calmes. Jamais la situation des jeunes n’y a été aussi dure. Il est urgent de leur tendre la main. »